Site Officiel - Bagdad la Capitale de la Culture Arabe pour l'Année 2013
العربية English Français
Dernières Nouvelles
Profil - Mission et Vision

10/03/2013

Pourquoi Bagdad est-elle la capitale de la culture arabe ?

Bagdad est le paradis de la terre, la ville de la paix, le dôme de l’Islam, le point de rencontre des deux confluents, la perle du pays, l’œil de l’Irak, la maison du califat, le complexe de beautés et des délices, la nature du miséricordieux et du pèlerin. A Bagdad se trouvent les grands seigneurs de tout art et les uniques au monde de tout genre. Si l’Irak est l’œil du monde, Bagdad est l’œil de l’Irak, la ville de la paix, le dôme de l’Islam, le complexe de beautés et des délices. Elle est la nature des bontés et de tout bon. Voici Bagdad, la mère du monde, la princesse du pays, l’œil de l’Irak, la promenade des pays lointains et des horizons. Bagdad est la capitale de l’Irak, son unique héritage historique, le havre de la sagesse et de la bravoure, le titre de la connaissance à travers le temps, la présence perpétuelle dans la mémoire de l’homme. Les poètes se sont perfectionnés à l’extrême dans sa description. Elle a appelé les randonneurs de tout côté pour la culture.

Ville de la paix et perle de l’islam, pleine d’amour, de foi et de générosité, Bagdad est la brillance du passé et la fleur du présent. Elle est restée inébranlable à travers les siècles défiant les épreuves, se renouvelant à chaque moment, secouant les cendres du deuil la nuit où Hulagu l’a conquise avec rancune et traîtrise pour y éteindre le flambeau de la lumière que l’Islam a apporté. Elle a tourné sa page noire afin que la mission de Bagdad envers l’humanité continue à illuminer et à donner la sagesse pour fonder la vie et construire la cité unifiée de l’Islam, prospère et juste, pour poursuivre sa renaissance.

Voici Bagdad la cité du monde, la nature de toute vertu, l’endroit dont les habitants ont été les avant-gardistes à porter les drapeaux des connaissances, à avoir de la bonne morale, de la sagacité, de l’intelligence, de la finesse d’esprit et de la perspicacité dans les idées. L’Irak est le pays d’Abraham, que la paix soit avec lui. Dieu le très haut a transmis ses coffres de connaissance aux habitants de l’Irak et a doté leurs cœurs d’indulgence. L’Irak est une ancienne trajectoire longue et perpétuelle, qui continue à servir la civilisation, la science et l’homme. Le soleil s’est levé en Irak, sa luminosité a perduré dans les horizons et l’on se met à l’ombre de sa lumière où l’on trouve son chemin grâce à la lumière de sa parole. Le parfum de Bagdad est en éruption permanente et les biens émergents de sa terre donnent de différents fruits, alors que ses figuiers ressemblent aux plus belles fleurs et ses jardins aux lumières reluisantes. Bagdad était et restera l’ornement du temps et du lieu. Son parfum se propage, son étendue brille et sa rosée embaume les lieux. Bagdad a réuni les savants, les lettrés, le monde, la religion, l’authenticité, l’ancienneté et la majesté. Bagdad a toujours servi pour exprimer la jolie chose, précieuse et extraordinaire. Elle est le refuge des oiseaux migrateurs surtout les cigognes qui construisaient leurs nids en haut des dômes et des minarets, en plus de quelques coupoles d’églises, ainsi qu’en haut des cloches. L’été venu, elles ne cessaient de claqueter et les habitants de Bagdad s’en émerveillaient et ne s’en lassaient pas.

Il est indispensable qu’une ville, tant ancrée dans la civilisation et l’histoire, soit choisie comme capitale de la culture arabe.

Bagdad est la ville de la paix, la cité urbaine du monde, l’engouement du passé, la brillance de l’avenir, la jeune mariée des pays, la dame des villes, la fierté de la civilisation, la source des savants, la terre des lettrés, le refuge des poètes, le fief de l’humanité, le bastion de la pensée, la source de la littérature, le sourire du temps et le berceau de la rhétorique.

Bagdad est l’institution de Dieu, la maison de la sagesse et le paradis. Bagdad est la ville des minarets, des églises, de la lumière qui s’est propagée dans toutes les régions du monde, qui a offert à l’humanité ce qu’aucune ville au monde n’a offert à travers l’histoire. A Bagdad, la poésie voit le jour, vit et ne succombe pas. A Bagdad, la pensée progresse, excelle, perdure et se répand dans les horizons. A Bagdad, les poèmes sont meilleurs et plus beaux, la science est plus perfectionnée et plus resplendissante, la littérature est plus noble et le bien est plus répandu. A Bagdad, la première horloge du monde a sonné. Sur la terre de Bagdad, l’homme a édifié la plus excellente civilisation de l’univers et c’est de Bagdad qu’a apparu la nouvelle aube pour le monde entier.

Lorsqu’Abou Jaafar El Mansour a édifié la ville de Bagdad, il lui a donné, d’après le nom du paradis et pour confirmer les paroles de Dieu, le nom de la ville de la paix. Ce nom fut le nom officiel de Bagdad qu’on frappait sur la monnaie, sur les mesures de poids et qu’on marquait sur les documents. Pour cela, lorsqu’Abou Hatem El Sejestani demanda à Abou Saïd El Asmaii : Comment dit-on Bagdad ou Bagdaz ? Il lui a dit : Dis la ville de la paix. Parmi les noms de Bagdad se trouve le paradis pour faire mention au paradis, ainsi que Al Zawra’. Quant au nom de Bagdad, il est d’origine persane et il est donné à l’endroit où elle fut bâtie « la maison de la paix » qui signifie « l’institution de Dieu ». Les arabes ont créé un verbe à partir de ce nom et l’on dit actuellement TABAGDADA qui signifie s’enorgueillir.

Il convient de rappeler qu’Abou Jaafar El Mansour a eu recours aux milliers d’ingénieurs et de maçons qualifiés qui ont mis le plan de construction de Bagdad. Quand il a placé la première pierre, il a dit : « Au nom de Dieu le plein d’indulgence le tout miséricordieux, grâce à Dieu, la terre appartient à Dieu, il l’a laisse en héritage à ceux qu’il choisit parmi ses adorateurs et la bonne récompense appartient aux pieux ». Puis il a dit : « Construisez avec la bénédiction de Dieu ». Bagdad a trouvé sa grandeur à l’époque de Haroun El Rachid et de son fils El Mamoun jusqu’à ce qu’elle est devenue la cité universelle. Lorsqu’on a demandé à un curieux : « Comment as-tu trouvé Bagdad ? », il a dit : (toute la terre est une terre de nomades et Bagdad est sa cité). L’Iman El Chafii dit à Younes Ben ABDEL AAla: ( ô Younes ! es-tu entré à Bagdad?). Il a dit : NO. Il lui a dit : « Tu n’as donc ni vu le monde ni vu les gens ».

Il a dit également : « Je n’ai jamais visité un pays sans considérer cela comme un voyage, cependant lorsque je suis rentré à Bagdad, je l’ai considérée comme une patrie ». Bagdad restera la capitale du monde et le phare de la civilisation humaine.

Pour tout ceci et plus, on a décidé au sein de la réunion des ministres arabes de la culture, tenue à Amman en 2002, à ce que Bagdad soit en 2013 la capitale pour la culture arabe et ce, pour ce que possède cette ville comme héritage culturel qui a laissé ses traces à travers les siècles. Ce choix fortifie la place culturelle de Bagdad dans le monde arabe en mettant en surbrillance les côtés historiques, Culturels et du patrimoine de la ville. Tous les irakiens attendent l’instant où Bagdad deviendra la capitale de la culture arabe comme elle a été la capitale du monde entier. Ce choix a eu lieu vu ce qu’elle a offert comme grand support de la culture à travers les générations précédentes au point où on ne peut l’ignorer, et pour preuve, la civilisation irakienne avec toutes les diverses civilisations qu’elle a possédées jadis. L’idée de choisir Bagdad pour accueillir ce projet et le mettre à exécution a un écho et est une estrade pour la rencontre de maints artistes arabes et étrangers. Cette présence à Bagdad donna droit au peuple irakien d’être fier et de célébrer la nomination de Bagdad comme capitale de la culture.

Certes, chaque ville, patelin, localité et arbre sur terre ont droit d’être la capitale de la culture, car la culture arabe est l’entité remarquable de chaque arabe et Bagdad, à travers les siècles, a toujours été une oasis pour enrichir la pensée, une estrade pour les initiatives de bien et de réforme, ainsi qu’une source de lumière pour répandre la culture de la sensibilisation dans notre monde arabe de l’est à l’ouest.

why do husbands have affairs site how many men have affairs
walgreen photo coupon codes click discount pharmacy online
discount pharmacy click walgreen coupons printable
get free coupons go discount online pharmacy
ciprofloxacin bivirkninger ciprofloxacin hexal 500 mg ciprofloxacin øredråber
ventolin inhaler yan etkileri ventolin inhaler etken madde ventolin inhaler fiyat
motilium chien mitateren.com motilium arabe
gino-canesten gino-canesten gino-canesten bula
À Propos de BagdadÀ Propos de l’IrakTourisme et MonumentsLieux et Monuments de Bagdad
Héritage et FolkloreSanctuaires et Lieux SaintsFigures Emblématiques d’IrakJérusalem
ACCUEIL
ÉDITORIAL
ACTUALITÉS
PROJETS
CONTACTEZ-NOUS
À PROPOS
À Propos de Nous
Mission et Vision
ACTIVITÉS
Cinéma et Théâtre
Littérature
Beaux-Arts
Musique
Héritage et Folklore
Tourisme et Monuments
Livres et Traductions
Société Civile
Autre
GALERIE
Galerie Photos
Galerie Vidéos
GENERAL TOPICS
À Propos de Bagdad
À Propos de l’Irak
Tourisme et Monuments
Lieux et Monuments de Bagdad
Héritage et Folklore
Sanctuaires et Lieux Saints
Figures Emblématiques d’Irak
Jérusalem
Copyright © Baghdad Arab Capital of Culture for 2013 VINTOB